Arcea-national.org
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L









L
L
L
L
L
L
L

Association des Retraités du groupe CEA

Visites : compteur
NEUROSPIN
TERA 100
INES
LMJ
CENTRIFUGEUSE
CHANTIER LMJ
BARACUDA
ITER
REACTEUR

Accueil

Qui sommes-nous ?

Organisation

Statuts et Réglement

Sections de l'ARCEA

UFR / CFR

Le contrat décès

Le GAENA

Publication - Communication

Transition énergétique

La dernière Newsletter

Sites "RETRAITE"

Sites scientifiques

A lire

Rendez - vous

Adhésions

Photos

Circulation de courriers électroniques frauduleux

Infos utiles

La direction générale des finances publiques vous recommande la plus grande prudence et vous donne quelques consignes de sécurité.  

 

Le phishing ou technique du "hameçonnage" a pour objectif de tromper les internautes afin de leur escroquer des sommes d’argent.

Il consiste en l’envoi de messages (courriers électroniques) usurpant l’identité d’administrations ou de grands organismes et demandant à l’internaute de fournir des informations personnelles, notamment un numéro de carte bancaire.

Nous vous informons que des contribuables ont reçu des courriers électroniques de ce type, se présentant comme des messages provenant de l’administration fiscale. Le message est, suivant le cas, à l’entête ou à la signature de la Direction générale des finances publiques ou du Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l’Etat. Il leur demande de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles. Le destinataire est le plus souvent invité à se connecter à un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr, ceci en vue d'obtenir un remboursement d'impôt.

Ces courriers sont des faux. L’administration fiscale n’est pas à l’origine de ces envois. Le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.

Que faire si vous avez reçu un courrier électronique de ce type ?

  • Ne répondez pas à ce message
  • Ne cliquez pas sur les liens à l'intérieur du message (ils peuvent vous rediriger vers un faux site)
  • Supprimez le message de votre boîte aux lettres.

Extrait de : http://www.impots.gouv.fr 

 màj :01 02 2017