L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L
L









L
L
L
L
L

Association des Retraités du groupe CEA

Visites : compteur
NEUROSPIN
TERA 100
INES
LMJ
CENTRIFUGEUSE
CHANTIER LMJ
BARACUDA
ITER
REACTEUR

Accueil

Qui sommes-nous ?

Organisation

Statuts et Réglement

Sections de l'ARCEA

UFR / CFR

Le contrat décès

Le GAENA

Publication - Communication

Transition énergétique

La dernière Newsletter

Sites "RETRAITE"

Sites scientifiques

A lire

Rendez - vous

Adhésions

Photos

  L’ARCEA et la SMAPRI

L’accord signé en 1994 entre le CEA et la société mutualiste SMAPRI étant échu à la fin de l’année 2006, la Direction du CEA et les organisations syndicales avaient conclu, le 12 décembre 2006, un nouvel accord pour une durée de cinq ans, jusqu’au 31 décembre 2011. Un nouvel avenant, portant renouvellement en l’état de l’accord a été signé le 4 novembre 2011 pour une nouvelle durée de 5 ans à compter du 1er janvier 2012.

Cet accord définit le régime des prestations applicable aux bénéficiaires, ainsi que les modalités de calcul des quotes-parts des différentes catégories de cotisants.

Le régime est organisé de la façon suivante :

- 4 administrateurs CEA élus au Conseil d’Administration,

- 8 membres du CCAS représentant les salariés en activité,

- 3 représentants des retraités et adhérents volontaires.

Il est à noter que la CGS ne traite que des questions relatives au régime de base de la SMAPRI, à l’exclusion de celles relatives au régime des options.

S’agissant du régime de base, la CGS décide du montant de la cotisation globale annuelle incluant la contribution du CEA et les quotes-parts des adhérents, mais elle ne participe pas à la fixation de ces quotes-parts, déterminées au niveau du Comité de surveillance de l’accord.

Par ailleurs, la CGS élit, en son sein, une Commission Sociale de 8 membres (dont 1 représente actuellement l’ARCEA), chargée de gérer un « fonds social » de solidarité et d’examiner les demandes d’aides à caractère exceptionnel.

C’est dans ce cadre institutionnel que des agents retraités, membres de l’ARCEA et mandatés par l’association, assurent votre représentation en CGS et peuvent initier des réflexions sur l’évolution des coûts et jouer un rôle d’arbitre dans les débats.

Informant régulièrement le Conseil d’Administration de l’ARCEA sur la vie de la mutuelle, ses évolutions et ses perspectives, ils recueillent également les orientations souhaitées par votre association et assurent la représentation de vos intérêts dans le cadre des instances auxquelles ils participent.


NB : L’avenant signé fin 2011 améliore les prestations concernant : orthodontie acceptée par la Sécurité Sociale, traitements chirurgicaux des troubles visuels, entretien des appareils auditifs pris en charge par la Sécurité Sociale, hospitalisation, chambre particulière. De nouvelles prestations sont également mises en place : prise en charge des implants dentaires, prise en charge des médecines alternatives pour certaines spécialités (chiropractie, acuponcture, ostéopathie, étiopathie).

  

 màj :01 02 2017